Gestion de projets collaboratifs

La facilitation, c’est quoi ?

On parle de facilitation dans le cadre de la gestion de projets collaboratifs. Que se cache derrière ces deux appellations ?

  • Gestion de projets collaboratifs : si la gestion de projets classique ne vous est pas étrangère, le côté collaboratif utilise la coopération comme modèle de développement et de structure du projet. C’est souvent le mode de fonctionnement utilisé dans l’économie sociale. C’est là qu’intervient le rôle de facilitateur/trice.
  • Facilitation : un(e) facilitateur/trice “aide un groupe à comprendre ses objectifs communs et l’accompagne pour s’organiser et atteindre ces objectifs. Il emploie le plus souvent des outils et méthodes d’intelligence collective pour faciliter les réunions.” (Wikipédia)

Cela nous mène à devoir clarifier deux autres concepts : l’économie sociale et l’intelligence collective. L’intelligence collective est une manière de capitaliser les connaissances réparties dans une communauté pour avancer ensemble vers un but commun. C’est l’idée de la somme 1+1 = 3 car il y a plus dans plusieurs têtes que dans une seule. L’économie sociale est quant à elle très joliment expliquée dans la vidéo ci-dessous (capsule produite pour le Chantier de l’économie sociale et le Centre de la francophonie des Amériques) :

Les projets collaboratifs

Le gros challenge des projets collaboratifs, c’est de pouvoir s’organiser à plusieurs pour proposer un produit ou service qui soit en cohérence avec chacun mais aussi avec la réalité du monde actuel et les valeurs humanistes et environnementales défendues par le groupe. Cela se traduit généralement par les défis suivants :

  • recréer du lien dans un monde en proie à la déconnexion, entre les êtres humains (mais aussi avec la nature) ;
  • identifier les valeurs fondatrices de votre projet collectif, les respecter et les exprimer pour pouvoir les suivre collectivement ;
  • articuler les idées fondatrices du projet et les promouvoir (le fameux pitch !) ;
  • travailler en gouvernance partagée, en s’appuyant sur des outils de management horizontal tels que l’intelligence collective, la somme des talents individuels, etc. ;
  • trouver des sources d’inspiration régulières pour éviter que le projet ne s’essouffle (partenaires, modèles, …) ;
  • insuffler de l’énergie au sein des membres du groupe pour préserver son fonctionnement optimal ;
  • pouvoir trouver des sources de financement pour assurer la survie du projet.

Palabright vous accompagne !

Tous ces défis intrinsèques aux projets collaboratifs, Palabright s’y frotte au jour le jour depuis que nous nous sommes lancés dans l’aventure des Espaces Créatifs Partagés Composite (lire notre article sur ce projet). Le rêve collectif de Composite s’est transformé en travail passionnant pour Palabright, puisque la facilitation allie à la fois des compétences communicationnelles et pédagogiques. En d’autres mots : l’ADN de Palabright. On en redemande ! Et vous ?