Aujourd’hui, je vous fais le portrait d’un partenaire grâce à qui je m’épanouis dans l’entrepreunariat social. C’est bien plus qu’un partenaire, c’est un projet humaniste, c’est une tribu ! C’est surtout un formidable acteur de ce qu’on appelle l’économie sociale. Il s’agit de Composite Espaces Créatifs Partagés.

Au commencent, un collectif.

Au début, Composite était un collectif, une bande de copains qui voulaient partager leur lieu de travail et ainsi, lutter contre l’isolement de l’indépendant. Denis, Thomas et Chris ont construit le projet pendant presque deux ans, et Composite s’est installé en 2016 à Monceau Fontaine, un site associatif d’entreprises d’économie sociale, sous l’égide d’Azimut. Et puisqu’on rementionne l’économie sociale, j’en profite pour vous partager cette vidéo explicative du concept :

Etant moi-même passée par Azimut pour lancer Palabright, j’entends assez rapidement parler de Composite. Ils proposent de venir tester le concept pendant 2 semaines. Le concept c’est quoi ? C’est qu’on ne travaille pas seulement dans un même bureau, mais ensemble : tous issu.e.s de l’industrie créative, nos compétences sont complémentaires. Autant s’associer et associer également nos efforts en termes de visibilité et de promotion. Je teste et la mayonnaise prends 🙂 En janvier 2017, je rejoins officiellement le collectif. Mais ce n’est que le tout début de l’aventure !

En janvier 2018, nous déménageons à Marcinelle (notre bail précédent n’était pas renouvelable) dans la maison adjacente à une ancienne menuiserie. Nous partageons la maison avec une entreprise, et les entrepôts derrière sont également loués par une boite. Très vite cependant, les locataires de l’immense entrepot s’en vont. Près de 1000 m² d’espaces se libèrent.

Ensuite, le rêve.

C’est alors que Thomas relance un rêve dont nous avions déjà parlé : pourquoi ne pas investir ces espaces et agrandir notre collectif pour former une communauté de créateurs, et d’artistes en tout genre ? Et former ensemble un vrai village de la création, caractérisé par un retour aux échanges fraternels, à la solidarité, à l’entraide. Le collectif Composite devient Composite Espaces Créatifs Partagés.

Une nouvelle asbl vient de se créer à Charleroi, dont le rôle est de faciliter la création et sa professionnalisation en proposant des solutions systémiques et mutualisées. Cette asbl, c’est le CRC (le Comptoir des Ressources Créatives). Nous leur parlons du projet, et ils embarquent derechef avec nous dans l’aventure.

En deux mois (avril à juin 2018), nous rassemblons une communauté avec qui nous co-construisons le projet. Toutes les décisions sont prises ensemble, il n’y a pas de chef à Compo. On s’organise en gouvernance partagée, en faisant appel à l’intelligence collective (maintenant vous savez comment je suis tombée dans le bain de la facilitation). En juin, nous approchons le propriétaire des lieux avec une proposition concrète. Il est emballé ! En août, les premiers occupants s’installent.

Le village de Composite Espaces Créatifs Partagés

Parmi ces occupants, il y a des bijoutier.e.s, des peintres, des couturier.e.s, des travailleur.euse.s du bois, des graphistes, des vidéastes, des architectes, des designer.euse.s, des illustrateur.trice.s, quelques asbl dont le CRC,… bref, tout un tas de porteurs de projet, mais aussi…un bureau de courtiers en assurance qui partagent nos valeurs. Il y a donc des créateurs.trices ou toute personne qui a un projet créatif, mais aussi des services transversaux (auxquels on espère bien ajouter des comptables et des juristes, avis aux amateurs).

Les activités sont destinées autant à des particuliers (créations locales, ateliers créatifs, marché créatif, etc.), qu’à des professionnels, institutions et entrepreneurs de la région (communication, graphisme, design et webdesign, vidéo, etc.). Enfin, le projet dans sa dimension collective fait appel à tout créateur désireux de travailler en communauté et de créer des synergies créatives avec d’autres créateurs.

Nous nous sommes organisés en groupes de travail pour assurer le bon fonctionnement des lieux, sa visibilité et sa pérennité. C’est cette organisation organique que montre la photo illustratrice de cet article.

Les valeurs de Composite en bref :

  • Travailler en communauté ;
  • Co-construire et co-gérer le projet ;
  • Fonctionner sur base de prises de décisions collectives et horizontales ;
  • Faire rayonner la création et la culture carolo ;
  • Partager notre temps de travail mais aussi échanger sur nos savoirs, nos compétences, nos ressources et nos expériences pour être plus forts ensemble.

Mon témoignage :

Je me suis rendue compte que j’avais toujours plein d’idées et de projet mais que je manquais d’énergie ou de confiance pour les mener à bien toute seule. Simplement, j’apprends et j’expérimente pour pouvoir partager mes idées avec d’autres personnes. Je ne suis pas une entrepreneuse solitaire. J’avais besoin de m’entourer et Composite m’a apporté ce soutien et ce tissu social.

En tant que membre (presqu’) à la source de Composite, je vis son évolution comme une aventure humaine et professionnelle extraordinaire. Et en agrandissant Composite, nous avons pu propager les valeurs de proximité et d’entraide qui nous étaient chères pour en faire tout un réseau !

Composite organise régulièrement des visites pour les personnes intéressées de rejoindre le projet, elles sont communiquées sur la page Facebook Composite Espaces Créatifs Partagés.